Microtubules ASBL

Microtubules ASBL existe depuis 2015 et collabore avec certaines maisons médicales de la ville de Bruxelles.

Le but de l’association est d’accessibiliser les soins d’ostéopathie d’un point de vue géographique et financier aux patients des maisons médicales partenaires.

L’association défend l’idée que l’ostéopathie à une place au côté des autres disciplines formant la médecine de première ligne.

Grâce à votre maison médicale qui participe au frais, le prix est réduit pour vous. Vous êtes également remboursés partiellement puisque les ostéopathes ont un diplôme reconnu par les mutuelles et les unions professionnelles.

Adrien OBOLENSKY

Des problèmes de dos importants dès l’adolescence m’ont amenés à l’ostéopathie. À l’âge de 14 ans j’apprenais que le sport de compétition était finit pour moi et qu’il me faudrait faire de nombreuses séances de kiné. À 15 ans, j’avais déjà compris que je ferais de cette profession ma première étape pour plus tard, devenir ostéopathe. Après mon cursus de kinésithérapie je me suis donc naturellement renseigné sur les possibilités existantes en terme d’école d’ostéopathie en Belgique francophone. Le choix du CBO s’est alors imposé de lui même, le programme proposé étant à mes yeux, simplement plus complet et cohérent qu’ailleurs. J’ai été attiré par le sérieux et la rigueur affichés par le collège et je n’en ai pas été déçu au cours de mes études. Les professeurs titulaires sont parmi les meilleurs praticiens en Belgique et possèdent une expérience clinique rare qu’ils partagent avec leurs étudiants. La collaboration avec l’école anglaise de Maidstone apporte un angle de vue différent aux étudiants au même titre que les cours en intra-muros donnés par des intervenants étrangers. La richesse, la diversité des cours et la très grande compétence de l’ensemble du corps enseignant permet véritablement à ceux qui le veulent d’être formé à devenir de bons ostéopathes ou de vrais ostéopathes au fait de la science mais aussi de la philosophie inhérente à leur travail et assez riches que pour en faire leur art ou leur artisanat. J’ai personnellement été passionné par l’ensemble de mon cursus.

J’ai toujours été soigné comme patient en maison médicale (structure sociale de santé intégré) et c’est aujourd’hui dans ce secteur que j’exerce comme ostéopathe de manière principale. Je crois fermement en l’approche médicale transdisciplinaire de première ligne et je soutient que l’ostéopathie y a tout à fait ça place. C’est pour cette cause que je me bat pour le moment et j’espère que nombreux encore viendront se battre sur le même front comme d’autres l’ont fait avant nous. Vive l’ostéopathie!

Arnaud FERMIN

La globalité du corps humain a toujours éveillé ma curiosité. C’est au CBO que j’ai pu mieux comprendre cela et intervenir de manière optimale sur la santé des patients.

La rigueur du diagnostic et du traitement telle qu’enseignée au sein du collège est essentielle pour évoluer continuellement dans sa pratique. L’anatomie, la physiologie et la sémiologie y sont abordées afin de mieux considérer le lien entre structure et fonction.

Au travers de ma pratique en maison médicale, j’ai compris la place de choix que l’ostéopathie doit occuper dans les soins de première ligne. La philosophie et l’enseignement d’obédience anglo-saxonne transmis au collège permettent de devenir un ostéopathe compétent à même de remplir ce rôle dans différentes structures de soin ou au cabinet. Ma curiosité est restée intacte et la découverte de l’ostéopathie se prolonge sur des bases solides.