La marche


C’est le mouvement fonctionnel utilisé depuis l’apparition de la bipédie. Il est intéressant de noter que la marche est possible grâce à une chute vers l’avant, un déséquilibre musculaire contrôlé. Pendant les phases de la marche, notre corps va d’un côté à l’autre en inversant à chaque pas l’adaptation aux contraintes de la gravité et de la réaction du sol. Ce mouvement de balance des contraintes représente la complexité d’adaptation du corps humain car toutes les articulations y participent dans tous les plans de l’espace et dans toutes les directions.